Durcissement des règles RGPD
30 mars, 2021 par
Durcissement des règles RGPD
David GUILLEN

La volonté principale est de laisser l'internaute décider en connaissance de cause si il accepte ou non les nombreux "cookies" déposés sur son équipement via son navigateur.

Un classement relativement simple et compréhensible fait par la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) est :

  • nécessaires,

  • valide RGPD,

  • Non valide RGPD.

La CNIL recommande aux développeurs l'utilisation du plugin "Tarte au Citron" qui permet à l'internaute de donner son consentement ou non à chacun des cookies existant sur le site visité. Bien entendu, les développeurs doivent "coder" les cas d'acceptation comme les refus, ceci passe une gestion plus lourde. En effet, et à titre d'exemple, une vidéo Youtube qui avant s'affichait directement ne peut plus être gérée de la sorte, il faut au préalable obtenir le consentement de l'internaute quand aux cookies Youtube et afficher AVANT une image ou un texte.

De manière générale, on constate que la plupart des cookies suscitant questionnement sont relatifs aux GAFAs (Google, Apple, Facebook, Amazon) car les données collectées sont généralement transférées aux USA, ce qui de base n'est pas conforme RGPD.

Quelques exemples de services extrêmement répandu demandant consentement et modification du site :

  • Youtube,

  • Google Recaptcha,

  • Google Maps

  • LinkedIn,

  • Facebook

# RGPD